Stopper la pousse des poils avec une crème, c’est possible !

Attention : cet article n'est pas sponsorisé par la marque. Il s'agit d'un dispositif médical qui doit être utilisé sous la supervision d'un médecin. Votre médecin est et doit rester votre seul référent pour l'utilisation d'un tel produit et des risques éventuels associés. 

Zoom sur l’eflornithine

Non non, ce n’est pas un mirage. Vous avez bien lu le titre. Une crème qui stoppe la pousse des poils, ça existe !

L’eflornithine, qu’est-ce que c’est ?

L’eflor…quoi ? Bon, appelez-le comme vous voulez. Le plus important est de comprendre ce que c’est et comment cela fonctionne. L’eflornithine est un principe actif qui réduit considérablement la croissance du poil. Comment fonctionne-t-il ? Il agit directement sur l’enzyme participant à la production des poils : l’ornithine décarboxylase.

L’eflornithine n’est pas anodine car elle est utilisée comme un médicament existant notamment sous forme de crème. Elle fait d’ailleurs partie de la liste de médicaments essentiels de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Vaniqa : la crème référence

La crème Vaniqa est en effet la crème référence lorsqu’on parle d’eflornithine. Elle doit être appliquée 2 fois par jour sur la zone à traiter (pas plus), avec un minimum de 8 heures entre les 2 applications. Elle s’applique en fine couche sur une peau propre et sèche. Pour faire pénétrer complètement la crème, on l’applique en faisant des mouvements circulaires jusqu’à ce qu’il ne reste plus aucune trace visible sur la peau (préalablement rasée ou épilée).

Après application, lavez-vous les mains (si vous vous grattez, au niveau des sourcils ou des cheveux, on ne vous garantit pas que le résultat vous plaira…).

Enfin, ne nettoyez pas la zone traitée pendant les 4 heures qui suivent l’application afin de laisser le produit agir. Vous pouvez cependant appliquer du maquillage ou de la crème solaire 5 minutes après absorption du produit.

Combien de temps dure le traitement ?

La durée du traitement varie d’une personne à l’autre. Elle dépend de nombreux facteurs tels que la densité des poils ou encore leur longueur. Vaniqa est prescrite en traitement de longue durée. En effet, le traitement en question peut s’étendre sur de longs mois (6 mois voire plus).

À partir de quand peut-on observer des résultats ?

Selon les études et les tests qui ont été menés avant sa mise sur le marché, les premiers résultats ont pu être observés dès la 8ème semaine du traitement soit environ 2 mois après le début de celui-ci. Pour optimiser les effets bénéfiques et observer une amélioration constante, il est conseillé de poursuivre le traitement au-delà de ces 8 semaines. Par contre, si après 4 mois d’utilisation, aucun résultat bénéfique n’est observé, le traitement est alors stoppé.

La crème Vaniqa est-elle efficace sur toutes les parties du corps ?

Cette crème n’a, pour le moment, démontré son efficacité que sur le visage et en dessous du menton. L’application du produit est donc limitée à ces zones. L’eflornithine est utilisée dans des cas de pilosité excessive au niveau du visage (par exemple, pour traiter l’hirsutisme chez la femme). Si ce n’est pas votre cas, vous avez peu de chance de vous voir prescrire ce traitement.

Puis-je continuer de me raser ou de m’épiler durant un traitement à l’eflornithine ?

En complément de Vaniqa, vous pouvez tout à fait continuer de vous raser ou de vous épiler la zone concernée. Attention, si vous décider de continuer vos pratiques dépilatoires habituelles, n’appliquez pas la crème Vaniqa dans les 5 minutes qui suivent le rasage ou l’épilation. Sinon, brûlures et picotements garantis !

Quels sont les effets indésirables d’un traitement à l’eflornithine ?

Comme pour tout traitement, l’eflornithine peut avoir des effets indésirables. En voici une liste non-exhaustive :

  • Sensation de brûlure
  • Sécheresse cutanée
  • Picotement cutanée
  • Irritation cutanée
  • Poil incarné
  • Alopécie
  • Rosacée
  • Eczéma
  • Acné
  • Lèvres insensibles
  • Douleur cutanée
  • Peau tendue / sensation de tiraillements
  • Dermatite séborrhéique 

Pas d’inquiétude, la plupart des effets secondaires rapportés sont d’intensité légère. Ils ont fini par disparaître même lorsque le traitement a continué d’être administré et sans qu’il n’y ait eu besoin d’instaurer un autre traitement.

Est-ce vraiment efficace ?

Durant la phase de test du produit, 43% des femmes ont observé une amélioration significative (notamment une diminution importante de la repousse des poils et de la gêne psychologique due à leur pilosité faciale). Vaniqa a aussi réduit le temps qu’elles passaient à s’épiler, se raser ou à camoufler leur pilosité au quotidien. Dans un contexte social et professionnel, le confort des patientes a lui aussi été nettement amélioré.

Stopper la pousse des poils avec une crème est donc possible ! Si vous avez une pilosité excessive au niveau du visage, l’eflornithine pourrait vous aider à diminuer voire stopper la pousse de ces poils qui vous complexent. Parlez-en à votre médecin !

Si vous avez une pilosité modérée ou peu visible sur le visage, nous vous conseillons de vous tourner vers des techniques dépilatoires classiques comme le rasoir, la cire ou le laser.

Article rédigé par Antoine Manon.
Photo by Jocelyn Morales on Unsplash

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Shop now

You can use this element to add a quote, content...