S’épiler pour la première fois : quand et comment s’y prendre ?

Ça y’est, la puberté est arrivée dans votre life…et les poils aussi !

L’adolescence est une période de grands changements et de bouleversements autant physiques qu’émotionnels. C’est souvent (mais pas toujours et c’est ok) la période des premières fois : premières soirées entre amis, premiers émois amoureux et… première épilation !

Qui dit first time dit inconnu et découverte la plus totale (et donc beaucoup de questions et parfois d’appréhensions). Comment vous épiler ou vous raser pour la première fois ? Par où et quand commencer ? Quelle méthode choisir ? Il est normal de vous poser toutes ces questions car, en réalité, personne ne vient nous expliquer quand et comment enlever nos poils.

Les poils : à quoi ça sert ?

Dans un premier temps, il est important de comprendre que croissance des poils et hormones vont de pair. À l’adolescence, la production d’hormones s’active en même temps que se développent les glandes sexuelles. Ce sont les androgènes qui sont responsables de la croissance de nos poils épais et plus ou moins foncés. Les œstrogènes quant à eux, stimulent la croissance des poils clairs et fins.  Les femmes produisent, en temps normal, plus d’œstrogènes que d’androgènes. Chez les hommes, c’est l’inverse, ce qui explique qu’ils sont généralement plus poilus que les femmes. 

Mais à quoi nos poils servent-ils exactement ? Ils servent de barrière protectrice face au froid et à la chaleur en participant à la régulation de la température de notre corps. Ils protègent aussi la peau des rayons ultraviolets du soleil qui peuvent être particulièrement agressifs et dangereux pour la peau. 

En ce qui concerne les parties intimes, les poils protègent nos orifices, nos muqueuses et notre appareil génital. Comment ? Ils empêchent les poussières, les insectes et les bactéries de s’y loger. Bref, les poils sont un peu comme les videurs de boîte de nuit, ils ne laissent entrer personne ! Chez l’homme comme chez la femme, les poils préviennent les infections sexuellement transmissibles (IST). En effet, les irritations et micro-plaies liées au rasage ou à l’épilation sont un milieu de culture idéal pour le développement des bactéries. D’ailleurs, on en profite pour rappeler qu’il faut penser à se protéger ! Ce n’est pas parce que nous avons des poils que nous ne pouvons pas attraper d'IST (ça se saurait) ! 


Enfin, comme la moustache des animaux ou les antennes des insectes, les poils sont des organes sensoriels. Si vous passez vos doigts sur vos poils sans toucher votre peau, vous observerez une sensation, proche d’un chatouillement ! Eh oui, nous pouvons ressentir un contact physique par le simple biais de nos poils et avant même que l’épiderme ne soit touché.

Quand commencer à m’épiler ?

Il n’y a pas vraiment d’âge requis pour commencer à s’épiler. Vous pouvez vous y mettre dès qu’ils apparaissent et que vous en ressentez le besoin. Il est cependant déconseillé de s’épiler avant la puberté car il n’est question que d’un petit duvet. Épiler son duvet accélère le processus de croissance du poil. En gros, vous pourriez vous retrouver avec des poils plus épais et foncés, et ce, plus tôt que prévu.

En revanche, si vous avez un duvet assez foncé et qu’il vous gêne (comme sur la moustache par exemple), vous pouvez opter pour la décolo (on vous expliquera comment l’utiliser un peu plus loin dans cet article). 

Avant de vous lancer, sachez une chose : vous n’êtes pas obligé(e) de vous épiler ou de vous raser. Ce choix doit venir de vous. Faites-le avant tout pour vous et non parce que vous vous sentez obligé(e) de le faire, ou parce que la société ou votre entourage vous poussent à le faire.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec vos poils, vous en débarrasser ou les décolorer peut-être une solution pour (re)gagner confiance en vous. Mais si vous vous sentez bien avec et qu’ils ne vous gênent pas, gardez-les et chouchoutez-les ! Avoir des poils est naturel, ce n’est pas sale, bien au contraire !

Quelle méthode choisir ?

  • Pour celleux qui ont les poils fins et/ou qui en ont peu : la décoloration est une bonne alternative. Elle vous permet de garder vos poils tout en les rendant quasi-invisibles (aussi efficace que la cape d’invisibilité d’Harry Potter) !
  • Pour celleux qui ont un petit budget et qui aiment la rapidité et l’efficacité : le rasoir (réutilisable) et la crème dépilatoire (naturelle) sont 2 options intéressantes. Pour le rasoir, il vous faut simplement penser à changer les lames régulièrement. Une couche de crème à raser, un gentil coup rasoir et hop, plus de poils sur le caillou pendant quelques jours. Magique ! Pour la crème dépilatoire, vous n’avez qu’à la laisser poser quelques minutes, racler le produit avec une spatule et tadaaa, les poils ont disparu !
  • Pour celleux qui ont le budget et qui veulent être tranquilles pendant plusieurs semaines : la cire, qu’elle soit chaude ou froide, est THE solution. Pour une première fois, nous vous conseillons de vous rendre dans un institut de beauté. Vos petits poils seront pris en charge par un(e) professionnel(le) de l’épilation et vous serez sûr(e) du résultat. 

Comment m’épiler pour la première fois ?

La décoloration

La crème décolorante est l’alternative parfaite si tu as des poils foncés et/ou fins mais en assez petite quantité. Optez pour une crème la plus naturelle possible. Pour cela, téléchargez l’appli Yuka (scannez le code barre du produit et l’appli vous indiquera si le produit et bon ou mauvais pour votre santé). 

Sur une peau propre, appliquez la crème et laissez-la agir quelques minutes (pas plus que ce qui est indiqué sur la boite). Rincez ensuite vos poils à l’eau froide. Et voilà, vos poils ont blondi et sont presque invisibles. Effet vacances au soleil garanti ! Tu peux recommencer tous les 2 ou 3 mois.

Le rasoir

C’est une méthode rapide, facile et peu coûteuse. Mais pour que le résultat reste impeccable, il vous faudra passer un coup de rasoir assez régulièrement (1 à 2 fois par semaine). À condition de bien hydrater votre peau, le rasoir est une méthode efficace et pratique ! Voici comment vous y prendre :

  1. Prenez une douche chaude pour ramollir vos poils. Ceux-ci se couperont plus facilement.
  2. Nettoyez votre peau avant de commencer. Pour cela, utilisez un savon naturel ou un gel intime si vous vous rasez les parties intimes. Bye bye les bactéries, boutons et rougeurs !
  3. Si vos poils sont trop longs, le rasage s’annonce compliqué. Raccourcissez-les à l’aide d’une tondeuse ou d’un ciseau propre dédié à cet usage. Attention à ne pas les couper trop courts non plus (entre 2 et 4 cm) !
  4. Appliquez une crème de rasage naturelle pour protéger et préparer votre peau (comme la crème à raser UNY par exemple) et munissez-vous de votre super rasoir tout-terrain UNY.
  5. Assurez-vous d’avoir un bon éclairage et ne vous précipitez surtout pas. Utilisez un miroir si besoin et prenez votre temps. Tendez votre peau avec les doigts pour ne pas vous couper et rasez petite zone par petite zone. Step by step. Rincez votre rasoir à l’eau claire après chaque passage afin d’enlever les poils qui se sont coincés dans les lames.
  6. Enfin, rincez votre peau à l’eau tiède une fois le rasage terminé puis séchez-la avec une serviette propre. Pour finir, hydratez la zone. Attention à ne pas mettre de crème sur votre appareil génital si vous venez de raser vos parties intimes. Mettez-en uniquement sur la zone où les poils ont été rasés. Pour apaiser votre peau, nous vous conseillons d’appliquer de l’huile d’amande douce, de jojoba ou notre crème universelle.

La crème dépilatoire

L’application d’une crème dépilatoire est simple et rapide. 

  • Appliquez la crème en couche épaisse sur vos poils et laissez poser le produit quelques minutes. Attention à ne pas dépasser le temps de pose indiqué sur l’emballage afin d’éviter une quelconque réaction allergique. 
  • Retirez ensuite la crème en raclant vos poils à l’aide d’une spatule (celle-ci est généralement fournie avec la crème).  Les poils étant ramollis par le produit, ils se coupent facilement au contact de la spatule. 
  • Rincez à l’eau claire et froide afin d’enlever les résidus de produit.
  • Hydratez, as always !

La cire

Si l’idée de vous faire épiler par une autre personne ne vous embête pas, rendez-vous dans un institut. Pour vous rassurer, sachez qu’il ou elle a l’habitude de voir des aisselles, des jambes, des fesses et des parties intimes poilues à longueur de journée. En institut, l’épilation à la cire sera rapide, efficace et sûrement moins douloureuse qu’une épilation maison. Le/la professionnel(le) effectue les bons gestes afin d’atténuer la douleur. En plus, c’est l’occasion de lui poser toutes vos questions !

Dans le cas où vous hésiteriez sur le style, pas de panique, vous pouvez demander conseil à votre esthéticienne ou lire notre article sur les différents styles d’épilation. Pour une première fois, nous vous recommandons le maillot classique ou échancré, quel que soit votre sexe. 

Bon à savoir : Pour éviter une réaction allergique, testez la crème décolorante et dépilatoire sur une petite partie de votre corps (comme le poignet) avant de l’appliquer sur l’intégralité de la zone.

Surtout, rappelez-vous de ceci : avoir des poils, c’est normal et humain ! Quelle que soit la méthode que vous choisirez, faites-le pour vous. Prenez votre temps et considérez ce moment comme un rendez-vous cocooning avec vous-même.

Article écrit par Manon Antoine. 
Photo by Katarzyna Grabowska, Unsplash

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

You can use this element to add a quote, content...