Qu’est-ce que l’épilation par électrolyse ?

L’électrolyse ne date pas d’hier. Cette technique a même vu le jour avant l’épilation laser ! C’est d’ailleurs la première méthode d’épilation définitive à avoir été proposée dans les cabinets de dermatologie…

Un peu d’histoire

Vous allez sûrement être étonné.e.s, mais l’histoire de l’électrolyse a débuté dès 1875. Le Docteur Charles Michel, ophtalmologue américain, utilisait cette technique pour éliminer les cils recourbés qui rayaient la cornée de ses patients ; mais ce sera un autre américain, le Dr Kree, qui inventera 30 ans plus tard, l’électrolyse à aiguilles multiples.

Mais la France dans tout ça ? Ça vient, ça vient. En 1923, le Docteur Bordier (enfin un français) développe la première aiguille isolée en acier trempé.
Pourtant, ce n’est qu’en 1963 qu’apparaissent les premiers appareils d’épilation électrique à microprocesseurs créés par un franco-canadien, Alphonse Ghedin (en plein dans les années hippies où l’on se laissait pousser les poils…c’est bête!)

L’épilation par électrolyse, qu’est-ce que c’est ?

L’épilation par électrolyse consiste à envoyer une décharge électrique à l’aide d’une petite aiguille que l’on glisse dans le bulbe du poil (rassurez-vous, on parle de décharge électrique à faible voltage…). Cette petite aiguille stérile, munie d’une électrode, est introduite à la base du poil (si vous avez la phobie des aiguilles, passez votre chemin !).  Lorsque la décharge intervient, elle provoque une réaction chimique naturelle : le follicule pileux est brûlé et donc détruit. C’est cette réaction qui s’appelle « l’électrolyse ».

Cet acte n’étant pas anodin, elle est uniquement pratiquée par un(e) dermatologue ou un(e) médecin formé(e) à cette technique.

Le traitement est effectué poil par poil (ce n’est pas une blague). Cette technique est donc bien plus longue que le laser ou la lumière pulsée mais elle reste la méthode d’épilation définitive la plus efficace selon les dermatologues.

Comment se déroule une séance d’électrolyse ?

Avant toute chose, le médecin réalise un diagnostic personnalisé afin d’estimer le nombre de séances ainsi que le budget qu’il vous faudra dépenser. Celui-ci en profite pour vous expliquer les risques de cette pratique et s’assure que vous ne répondiez à aucune contre-indication.

Les contre-indications : L’épilation par électrolyse est contre-indiquée chez les femmes enceintes, les diabétiques et les personnes souffrants d’un cancer, d’hémophilie ou d’infections chroniques. Si vous portez un dispositif métallique en continu comme un stérilet par exemple, l’électrolyse ne sera pas non plus une option pour vous.

Ensuite, il y a 2 manières de procéder :

  • Option number one : Le médecin effectue de longues séances sous anesthésie locale. Les séances longues sont généralement espacées de 3 mois et peuvent durer plus d’une heure.
  • Option number two : Le médecin effectue des séances courtes et les reproduit de manière plus régulière. Espacées d’un à deux mois, les séances courtes durent entre 10 et 30 minutes.

Sachez que la première séance excède rarement 15 minutes car c’est une séance « test » durant laquelle le médecin va surtout observer la réaction de votre peau.

Bon à savoir : L’épilation électrique n’est réalisable qu’en période de repousse. Sachant que nos poils ne poussent pas tous en même temps, le traitement est long et nécessite plusieurs séances.

Quels sont ses avantages ?

  • C’est une solution efficace et définitive.
  • Si on la compare au laser ou à la lumière pulsée (IPL), l’électrolyse est la seule méthode qui peut s’avérer réellement définitive.
  • Elle fonctionne sur toutes les couleurs de peau et convient à tous les poils y compris les poils blonds, blancs et roux.
  • On peut y avoir recourt partout, autant sur le visage que sur le corps.

Quels sont ses inconvénients ?

  • L’électrolyse est une technique très coûteuse. Comptez 70€ la demie heure et 130€ l’heure.
  • C’est une technique très longue à réaliser (« La patience est la meilleure des vertus » comme on dit !)
  • C’est assez douloureux, mais on le sait, la sensation de douleur varie d’une personne à une autre.
  • Interdiction de s’exposer au soleil durant la durée du traitement.
  • Après une épilation par électrolyse, des petites croûtes peuvent apparaitre sur chaque follicule pileux.

Quelle est la meilleure période pour débuter un traitement par électrolyse ?

Le meilleur moment pour commencer une épilation électrique, c’est à partir de septembre ! Fini les bronzettes à Mykonos. On est logiquement moins exposés au soleil et on commence à se couvrir de nouveau.

Combien de temps dure un traitement par électrolyse ?

Une fois le traitement commencé, comptez environ 2 ans avant qu’il ne prenne fin. La durée d’une épilation électrique peut varier selon :

  • L’âge de la personne
  • Son cycle pilaire
  • Sa capacité à tolérer le traitement
  • Le nombre de poils à épiler sur la zone
  • Les types d’épilations qu’elle utilisait précédemment
  • L’espacement entre les séances
  • La durée des séances

Vous l’aurez compris, l’épilation électrique par électrolyse est une solution efficace mais de longue haleine.

Si vous êtes patient.e.s et que vous souhaitez vraiment dire adieu à vos petits poils, cette technique est définitivement faite pour vous. Vous êtes prét.e.s ? Éradication des poils dans 3, 2, 1…

Article écrit par Manon Antoine.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Shop now

You can use this element to add a quote, content...