Épilation laser Versus Lumière pulsée : Notre guide - UNY

Bon nombre d’entre nous ont déjà entendu parler de ces techniques qui nous semblent tout droit sorties d’un film de science-fiction. Mais beaucoup de craintes et de questions nous taraudent l’esprit quant à ces techniques révolutionnaires : Quelle est la différence ? Laquelle des deux est la plus efficace ? Laquelle correspond à mes attentes et surtout à mon budget ? Sont-elles douloureuses ? Sur quels critères me reposer ? Vous vous posez mille et unes questions et c’est bien normal. Tout ça est encore très flou, mais ne vous en faites pas, on vous explique tout !

L’ÉPILATION LASER

Véritable révolution, l’épilation laser nous promet monts et merveilles (enfin…surtout une épilation définitive !), une promesse sacrément alléchante, n’est-ce pas ?  Contrairement au rasage qui coupe le poil à la racine, le laser détruit le bulbe du poil grâce à la température élevée du faisceau, stoppant ainsi la repousse du poil sur la durée. Le laser se pratique sur toutes les zones du corps (jambes, cuisses, aisselles, maillots, visage, dos). Il est aussi important de noter qu’il est uniquement pratiqué par un médecin (souvent un dermatologue ou un médecin esthétique).

Une bonne chose à savoir : les séances ont lieu pendant la repousse du poil, il faut donc se raser entre les séances et abandonner d’autres méthodes d’épilation comme la cire par exemple, qui réduirait considérablement l’efficacité du traitement.

Afin de respecter le cycle du poil, les séances de laser doivent de préférence être espacées de 8 à 10 semaines. Pour un résultat définitif, il est conseillé d’effectuer entre 6 et 10 séances (et plus si nécessaire). Comptez donc 2 ans avant de pouvoir être tranquilles.

Efficacité

Bien que la promesse d’une épilation définitive nous fasse rêver, ne vous méprenez pas. Cette méthode n’a pas la même efficacité sur tous les poils, c’est bien pour cela qu’il existe différents types de lasers.

Si vous avez la peau claire et les poils foncés, l’épilation laser est faite pour vous ! Dans votre cas, le plus efficace est le laser nommé « Alexandrite » qui convient parfaitement aux peaux claires.

Si vous avez les poils foncés et la peau mate ou noire, bonne nouvelle pour vous aussi ! Le nouveau laser « ND-Yag » a prouvé son efficacité sur les peaux foncées. Car pendant longtemps, pratiquer le laser sur une peau noire était interdit car le risque de brûlures était trop grand (le faisceau ne faisant pas la différence entre le poil et la peau). Heureusement, nous pouvons compter sur les avancées technologiques, rapides comme l’éclair !

En revanche, nous avons une mauvaise nouvelle pour les hommes et les femmes aux poils clairs, comme les roux(sses) et les blond(e)s. Malheureusement, le laser ne sera pas efficace sur vous. Le laser, qui cible la couleur foncée, ne sera pas en mesure de détecter votre mélanine.

Ce qu’il faut retenir : le laser est donc efficace uniquement sur les poils foncés ! Il existe plusieurs types de lasers, les plus utilisés étant l’« Alexandrite » et le « ND-Yag ». D’autres lasers existent comme le laser « Diode », utilisé sur les poils courts et les teints moyennement foncés ainsi que le « Ruby » qui convient aux peaux claires et aux poils clairs et fins (mais qui reste néanmoins une technique beaucoup plus lente et par conséquent obsolète).

Il est aussi important d’avoir en tête que le laser n’offre parfois pas un résultat définitif mais plutôt longue durée sur certains types de peaux ou de poils. Tout dépend de la personne. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un médecin compétent.

Douleur et risques

Le risque zéro n’existe évidemment pas, c’est pourquoi nous vous conseillons de vous adresser à un médecin spécialisé dans l’épilation laser. Celui-ci devra faire un diagnostic de votre peau afin de limiter les risques et optimiser la prise en charge.

En effet, le laser peut exceptionnellement conduire à des dépigmentations voire même à des brûlures. Mais ne vous inquiétez pas, l’exposition au faisceau du laser est trop courte pour constituer un réel danger. Si elle est pratiquée dans un cadre médical, il n’y a aucune raison que cela vous arrive.

Sachez qu’une épilation au laser est douloureuse même si la résistance à la douleur varie d’une personne à une autre. Pour atténuer la douleur, vous pouvez appliquer une crème anesthésiante avant la séance.

Attention, évitez de vous exposer au soleil pendant toute la durée du traitement (qui peut durer 2 ans dans certains cas) !

Budget

Le coût varie bien évidemment en fonction des zones du corps, du nombre de séances et du médecin qui le pratique. Comptez environ 150 euros par séance soit 1500 euros pour une dizaine de séances.

LUMIÈRE PULSÉE

La lumière pulsée est une technique beaucoup moins puissante que l’épilation au laser. Cette technique est donc pratiquée en institut de beauté mais aussi faisable soi-même, à la maison.

Efficacité

La lumière pulsée est semi-définitive c’est-à-dire que le résultat ne sera pas permanent. Par contre, cette lumière est polychromique c’est-à-dire qu’elle s’adapte à différents types de peaux et de poils.

Une bonne chose à savoir : Pour garantir une réelle efficacité, il est préférable de se rendre dans un institut spécialisé. À la maison, vous risquez de ne pas utiliser correctement le produit. De plus, les épilateurs à lumière pulsée en vente libre sont étudiés pour être moins dangereux et sont donc, pour la plupart, moins puissants qu’en institut. 

Douleur et risques

La lumière pulsée est moins douloureuse que le laser car la chaleur émanant du faisceau se concentre le long de la tige du poil pour venir désintégrer l’intégralité du bulbe. Si cela peut vous rassurer, un gel frais est appliqué en institut afin de diminuer la sensation de chaleur.

Si vous souhaitez acheter un épilateur à lumière pulsée dans le but de vous épiler de manière autonome, soyez attentifs à la puissance des rayons de l’appareil ainsi qu’à la sensibilité de votre peau. Attention aussi aux modèles bas de gamme et premiers prix dont l’efficacité est souvent douteuse.

Comme pour toute technique d’épilation, la lumière pulsée implique des risques. D’après un communiqué de l’Anse datant de 2021, des brûlures, cloques, lésions oculaires et autres effets indésirables sont apparus dans certains cas. Il est donc préférable qu’un professionnel formé s’en charge.

Ce qu’il faut retenir : La lumière pulsée n’est pas définitive mais permet de considérablement réduire la repousse des poils sur le long-terme. Elle s’adapte à tout type de poil et peau contrairement au laser. Cependant, si vous chercher à dire adieu à vos poils, vous serez sûrement déçus… Cette méthode implique toutefois des risques qu’il ne faut pas négliger.

Budget

En institut, le coût d’une séance est compris entre 50 et 250 euros suivant la zone traitée. Dans la majorité des cas, un total de 6 à 12 séances est conseillé. Attendez-vous donc à débourser entre 400 et 1800 euros dépendant de la zone, de votre type de poil et de peau.

Pour un épilateur à lumière pulsée, le prix varie considérablement selon la marque, les fonctionnalités proposées et la qualité de l’appareil. Comptez entre 80 et 550 € pour les plus performants.

 Alors, prêt(e)s à sauter le pas pour une de ces deux techniques d’épilation ? Quoiqu’il en soit, le laser et la lumière pulsée ont un certain coût mais ces techniques sont sans aucun doute de bons investissements sur le long-terme. Pour celles et ceux qui souhaitent ne plus avoir à se raser ou s’épiler régulièrement, ces techniques représentent une alternative intéressante ! Attention toutefois à bien se renseigner au préalable et à contacter des praticiens de confiance, reconnus dans le domaine.

Article par Manon Antoine.
Photo by Anna Shvets from Pexels

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Shop now

You can use this element to add a quote, content...