On a testé l'épilation des sourcils avec Carole Pinto - UNY

Pour l'anecdote, je n'avais jamais confié mes sourcils à qui que ce soit, j'ai toujours fait ça toute seule, avec ma pince à épiler à la maison. Pourquoi ?
La peur de me retrouver avec des sourcils trop fins, trop sophistiqués, trop quoi. La même peur qu'on peut avoir avant d'aller chez un nouveau coiffeur, vous voyez ?
Mais quand j'ai découvert le super travail de Carole sur Instagram et échangé avec elle, j'ai sauté le pas. Je vous partage mon expérience.

Séance d'épilation de sourcil avec Carole

Une Forme de Sourcil par Morphologie

Carole est une vraie passionnée, et ça se sent, elle prend le temps lors du rendez-vous de nous expliquer sa méthode d'épilation, d'observer notre visage, notre morphologie et de nous demander ce qu'on aime ou pas. Le mantra de Carole, "le sourcil n'est pas une question de mode, mais une question de visage." Me voilà tout de suite rassurée avec la sensation d'être entre de bonnes mains.

L'épilation 3D des Sourcils de Carole Pinto

Carole travaille les sourcils uniquement à la pince à épiler, elle travaille les contours du sourcil mais également à l'intérieur même du sourcil avec sa technique d'épilation 3D. C'est une technique qu'elle a développée pour travailler le sourcil dans la masse et le rendre plus homogène. Elle vient donc travailler avec le relief du sourcil et jouer avec les ombres pour apporter plus de matière et atténuer les manques. C'est bluffant.

Pas de cire chez elle, elle trouve cela trop agressif pour la peau.

Mon Expérience avec Carole

Juste Wow!
Voilà, ma réaction quand j'ai découvert mes sourcils. La forme était naturelle, les petits manques comblés, je les adore. Je suis donc partie avec le sourire avec des photos avant après, et quelques conseils maquillages et entretien des sourcils.

Je trouve ça bluffant 

Les Informations :

Prévoir environ 1h pour son épilation
Épilation des sourcils pour homme et femme
Prise de rendez-vous sur son compte Instagram candbtour
http://www.caroleandbrows.fr/

Photo: Carole Pinto

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés