Comment me raser le crâne et l’entretenir ? - UNY

Allons droit au but : les crânes chauves sont mal-aimés dans notre société. A vrai dire, tout ce qui sort de l’« ordinaire » ou du « normal » gêne, choque ou dérange.

Bien qu’un crâne rasé soit plus accepté chez un homme que chez une femme, il est souvent associé à une calvitie.  Dans la tête des gens, un homme ne pourrait pas se raser le crâne autrement que parce qu’il n’en a pas le choix.

En revanche, une femme au crâne rasé fait polémique ou est souvent associée à la maladie comme le cancer.

Pourquoi tant d’idées reçues ? Pourquoi un homme ou une femme ne pourrait pas se raser le crâne autrement que parce qu’il/elle y est obligé.e ? Si vous souhaitez tester la boule à zéro, on vous explique comment vous y prendre…

Quand le crâne rasé fait polémique

Souvenez-vous, en 2007, l’image de Britney Spears le crâne rasé avait déchainé les tabloïdes. Oui oui, on ne parle que de cheveux, et pourtant, la nouvelle avait fait le tour du monde et une vague de critiques s’était abattu sur Britney.

10 ans plus tard, une autre célébrité américaine a sauté le pas : la mannequin Cara Delevingne. Elle se confiait dans une interview : « C'est épuisant que l’on nous dicte ce à quoi la beauté doit ressembler. J'en ai assez que la société définisse la beauté à notre place. Enlevez vos vêtements, effacez votre maquillage, coupez vos cheveux, séparez-vous de toutes vos possessions matérielles. Qui sommes-nous ? Comment définissons-nous la beauté ? Qu'est-ce que nous considérons comme beau ? ». Un discours puissant qui révèle une profonde vérité…

En 2018, l’influenceuse et mannequin belge Gaëlle Garcia Diaz se rasait le crâne pour soutenir une proche souffrant d’un cancer (et se débarrasser de ses cheveux abîmés par des années de colorations et décolorations).  Quelques jours plus tard, elle racontait dans une vidéo YouTube intitulé « Je me rase la tête » avoir reçu un nombre incalculable de critiques au sujet de ce changement capillaire. Ce genre de commentaires désobligeants prouvent bel et bien que le crâne rasé n’est nullement accepté chez la femme.

« C’est dingue ce que les cheveux d’une femme peuvent faire polémique » dit-elle tout en expliquant qu’elle a dû « se justifier et expliquer ce choix ». Pour Gaëlle, la féminité ne réside pas dans les cheveux mais avant tout dans le sourire, le regard et le charisme (et on est plus que d’accord !)

Comment me raser le crâne ?

  • Coupez vos cheveux : dans un premier temps, il est important de se couper les cheveux pour enlever un maximum de longueur. Cela facilitera le rasage !
  • Préparez le terrain : prendre une bonne douche chaude ramollira vos cheveux. Ils seront donc plus faciles à raser.
  • Appliquez un produit de rasage (le plus naturel qui soit) : appliquez-le uniformément sur votre crâne et laissez poser quelques minutes. Ce produit vous facilitera la tâche car il ramollit lui aussi vos cheveux. Attention, on évite la mousse à raser qui n’est pas adaptée au rasage du crâne ! Optez plutôt pour une crème ou un gel et testez le produit sur votre poignet au préalable (une allergie sur le cuir chevelu, c’est pas cool).
  • On commence toujours par l’avant : les coups de rasoir doivent être francs et fermes d’avant en arrière.
  • Attaquez les côtés : Rasez en partant du dessus de vos oreilles et de votre cou jusqu’à atteindre le sommet de votre crâne. Attention à vos oreilles ! Utilisez vos mains pour les tendre si besoin (on va éviter de faire une Van Gogh…).
  • Et l’arrière ? : oui oui, on y arrive. Cette partie est moins accessible et hors de votre champ de vision. N’hésitez pas à utiliser un miroir ou demandez à quelqu’un de vous aider. Partez de la base des cervicales et remontez jusqu’au centre du crâne.
  • On rince ! : Rincez vote crâne à l’eau tiède. Cela vous permettra de voir où vous en êtes. Appliquez à nouveau du produit sur les zones qui ne sont pas assez nettes et repassez un coup de rasoir dessus mais avec un peu plus de douceur : le cuir chevelu est sensible et n’apprécie pas les coups de rasoir à répétition. On rince à nouveau et on sèche à l’aide d’une serviette propre (nul besoin d’un sèche-cheveux…)
  • Hydratez ! : Un lait après-rasage hydratant est idéal !

D’accord mais quel rasoir ?

Vous avez 3 options :

  • Le rasoir manuel (réutilisable bien sûr) : il est précis et pas cher. Cependant, il nécessite de changer la lame régulièrement et peut causer des irritations et des coupures car il ne s’adapte pas toujours aux petites bosses et irrégularités du crânes.
  • Le rasoir électrique à grille : celui-ci est très précis et ne cause aucune irritation. En revanche, il est moins rapide dans son utilisation comparée au rasoir manuel.
  • La tondeuse électrique à poignée ergonomique : il garantit un rasage agréable et facile car sa tête épouse parfaitement la forme de votre crâne. Il ne provoque pas ni irritations ni coupures. En revanche, il est plus cher (comptez entre 50 et 100€).

Comment entretenir mon crâne rasé ?

Vous avez sauté le pas depuis longtemps ou vous vous êtes tout juste décidé.e à le faire et vous vous demandez comment prendre soin de votre crâne ?

  • N’utilisez pas votre gel douche car il n’est pas adapté au cuir chevelu ! Optez pour un shampoing naturel hydratant et apaisant.
  • Pour protéger votre crâne des agressions extérieures (pollution et soleil par exemple), nous vous conseillons d’appliquer une crème hydratante matin et soir. Cette crème va servir de barrière de protection. Pensez à appliquer une crème solaire ou à porter un couvre-chef dès que vous vous exposez !
  • Enfin, si vous souhaitez garder votre crâne nu, raser le régulièrement (environ 1 fois par semaine, même si cela dépend de la repousse de chacun.e).

Se raser le crâne demande une certaine dextérité ainsi que de la patience. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de le faire, n’hésitez pas à faire appel à un coiffeur professionnel. Au moins, vous serez sûr.e du résultat !

Si vous vous concentrez sur le regard des autres, il n’y aura jamais de bon moment pour vous raser le crâne.  Et si vous avez peur de franchir le cap, dites-vous que vos cheveux repousseront et que ce n’est pas un choix qui va déterminer le reste de votre vie. La beauté est subjective. Ce qui compte c’est que vous vous sentiez bien dans votre peau. Et rappelez-vous que les cheveux ne sont pas un attribut indispensable pour être un homme ou une femme.

Plaisez-vous à vous-même ! Après tout, ce n’est qu’une question de look, non ?

Article par Manon Antoine.
Photo by Chalo Garcia on Unsplash

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Shop now

You can use this element to add a quote, content...