Comment s'épiler les bras ? - UNY

Poils aux bras : un véritable complexe

Ce complexe concerne essentiellement la pilosité présente sur les avant-bras. Sur internet, on ne met pas plus de 3 secondes avant de tomber sur des dizaines de témoignages de personnes souffrant de leur pilosité au niveau des bras. Jugés trop présents et parfois trop longs et trop foncés, les poils des bras sont difficiles à camoufler. Hormis lorsque l’on porte des manches longues, ces petits poils sont exposés dès que l’on revête nos plus beaux t-shirts et débardeurs.

Avec toutes les injonctions qui pèsent sur nos épaules, il est légitime de se sentir complexer, surtout concernant une partie aussi visible que les bras.

« Ne t’épile pas les bras, tu vas regretter ! Si tu commences, c’est terminé ! »

Si vous vivez bien le fait d’avoir des poils aux bras, un conseil : gardez-les !

Si en revanche vous ne les acceptez pas, s’ils vous gênent, vous complexent, vous font souffrir : n’hésitez pas une seule seconde et débarrassez-vous d’eux ! N’écoutez pas cette idée reçue. Vous n’allez pas le regretter bien au contraire. Certes, certaines méthodes d’épilation sont moins efficaces ou moins rapides que d’autres mais on ne le répétera jamais assez : le principal est de trouver la méthode qui vous convient. L’essentiel est de vous sentir bien dans votre peau et dans votre tête. Alors si vous avez besoin de vous en débarrasser pour reprendre confiance en vous, sautez le pas !

Comment me débarrasser de mes poils de bras ?

Tout comme les jambes, les bras sont des parties peu sensibles. Ainsi, il n’y a pas de méthodes qui représentent un danger ou un risque particulier pour votre peau. Néanmoins, il existe des méthodes moins agressives que d’autres. On vous explique tout… 

  • Le rasoir

On serait tenté de vouloir raser nos poils des bras car c’est une méthode rapide, facile et peu coûteuse. Mais pour que le résultat reste impeccable, il vous faudra passer un coup de rasoir assez régulièrement (1 à 2 fois par semaine). Passé deux jours, le toucher ne sera pas très doux et agréable et des petits boutons peuvent apparaitre. Pour ralentir la repousse et apaiser votre peau, nous vous conseillons d’utiliser notre crème universelle. Excepté ces petits inconvénients, et à condition de bien hydrater votre peau, le rasoir peut être une solution.

  • La crème dépilatoire

L’application d’une crème dépilatoire requière plus de temps que quelques coups de rasoir. Il faut tout d’abord laisser poser quelques minutes puis retirer la crème à l’aide d’une spatule. Attention à ne pas dépasser le temps de pause indiqué sur l’emballage afin d’éviter une quelconque réaction allergique. La plupart des crèmes sur le marché contiennent une quantité importante de produits chimiques et irritants. Il faut donc tester le produit sur une toute petite partie de votre corps, comme l’intérieur du poignet (ou bien, et c’est encore mieux, opter pour une crème la plus naturelle possible).

  • La crème décolorante

La crème décolorante est l’alternative parfaite si vous avez des poils foncés mais en assez petite quantité. Appliquez la crème et laisser la agir environ 5 minutes. Rincez ensuite abondamment à l’eau froide. Et voilà, vos poils ont blondi et sont presque invisibles, comme après 3 semaines passées au soleil ! L’opération devra être réitérée dans les 2 ou 3 mois qui suivent. Pour éviter une réaction allergique, testez le produit sur une petite partie avant de l’appliquer sur l’intégralité de la zone concernée.

  • La cire

La cire chaude est plus adaptée à l’épilation des bras que la cire froide. Cette méthode est quelque peu douloureuse mais très efficace ! Appliquez la cire dans le sens des poils et retirez la d’un coup sec en l’arrachant dans le sens inverse de la pousse.  Les poils étant arrachés, vous serez tranquilles pendant au moins 3 semaines ! En revanche, le risque de poils incarnés est accru ! Hydrater votre peau régulièrement et faites des gommages 2 fois par semaine sur la zone épilée. Dans le cas où des poils incarnés apparaitraient, nous avons la solution : notre sérum SOS poil incarnés les fera disparaître en un rien de temps !

  • La lumière pulsée

La lumière pulsée est une des meilleures alternatives pour s’épiler les bras. Elle représente un certain investissement (comptez environ au moins 300 euros pour un bon appareil, et plusieurs centaines d’euros pour des séances en institut). Après plusieurs séances, les poils ne repousseront pas pendant de longs mois voire de longues années. Le résultat n’est cependant pas définitif et varie selon la personne. La lumière pulsée reste tout de même plus abordable que le laser.

  • Le laser

Si vous voulez être sûr.e de dire bye bye à vos poils pour de bon, le laser est LA solution qui vous garantit leur totale éradication ! Aussi appelée « épilation définitive » ou « épilation permanente », le laser est pratiqué par un médecin ou un dermatologue car on parle ici d’acte médical. Selon la zone et la densité de vos poils, il vous faudra faire entre 6 à 10 séances et débourser 150 à 200 € par séance. C’est un sacré budget, mais votre investissement se voit très vite rentabilisé. Plus besoin de vous soucier de vos poils, vous en êtes débarrassés définitivement !

Il est important de souligner que le laser concerne surtout les peaux claires aux poils foncés (même si d’autres lasers ont été élaborés pour d’autres types de peaux et de poils). Il y a aussi un certain nombre de risques dont les brûlures et la dépigmentation. Pour tout savoir sur l’épilation laser, cliquez ici.

Nous ne sommes pas tous égaux face à la pilosité, et face aux injonctions de notre société, il est tout à fait légitime d’avoir des complexes. Si les poils des bras en font partie, vous avez maintenant toutes les informations nécessaires afin de vous en débarrasser et reprendre confiance en vous !

Article par Manon Antoine.
Photo by Anna Tarazevich

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Shop now

You can use this element to add a quote, content...